Loading...
Jardin

La tour à coccinelles : une solution naturelle protégeant la biodiversité et les cultures

une_tour_a_coccinelles_en_bois

Redoutables prédatrices des pucerons, les coccinelles figurent parmi les alliés les plus efficaces du jardinier. La tour à coccinelles permet de préserver la biodiversité d'un jardin en fournissant justement un refuge sécuritaire à ces insectes auxiliaires. Zoom sur toutes les spécificités de cet abri particulièrement utile au sein d'un potager...

Une tour à coccinelles : c'est quoi au juste ?

Il s'agit tout simplement d'un abri pour insectes en forme de tour mesurant généralement une trentaine de centimètres de haut. Fabriqué en bois et ne nécessitant aucun traitement, ce refuge est doté de multiples interstices percés en diagonale qui permettent aux coccinelles d'entrer dans sa chambre intérieure centrale et d'en sortir librement. Les tours à coccinelles sont souvent équipées d’un toit à charnière permettant d'insérer des brindilles, de la paille ou des morceaux d'écorce qui améliorent nettement son confort.

Quel est son rôle ?

La tour à coccinelles sert deux objectifs principaux. D'une part, elle préserve la biodiversité d'un jardin en permettant aux coccinelles de loger dans un abri hautement protecteur, ce qui leur permet de se reproduire en toute sécurité et donc de multiplier davantage leur nombre. Ces insectes hibernent généralement dans l'écorce des arbres, entre les pierres d'un mur ou sous de vielles planches en bois. Toutefois, ces refuges assez précaires ne les protègent pas aussi efficacement des prédateurs qu'une tour spécialement conçue pour les accueillir. Outre les coccinelles, cette même tour peut offrir un refuge à d'autres insectes utiles au jardin tels que les papillons, les abeilles solitaires ou encore les perce-oreilles. 

D'autre part, la tour à coccinelles permet de protéger naturellement les cultures d'un jardin et constitue ainsi une alternative très intéressante aux pesticides néfastes pour l'environnement. Véritables "auxiliaires du jardinier", les coccinelles peuvent en effet manger jusqu'à 100 pucerons par jour ! Cet appétit vorace permet de réguler la population des pucerons, lesquels dévorent notamment la sève des carottes, des tomates, des choux et des arbres fruitiers et nuisent aux cultures en leur apportant diverses maladies.

Où et quand l'installer ?

Idéalement, il est conseillé d'installer la tour à coccinelles dans un lieu ensoleillé à l'abri de la pluie et du vent. Mieux vaut également l'orienter vers le sud ou le sud-est. Cet emplacement peut être, par exemple, un muret ou un buisson. Dans tous les cas, il faut obligatoirement que la tour soit positionnée en hauteur afin d'éviter le pourrissement de son bois. 

La meilleure période pour l'installation d'une tour à coccinelle se situe à la fin de saison automnale, juste avant l'arrivée de l'hiver. Les coccinelles vont visiter l'abri et y hiberner afin d'y passer l'hiver en toute tranquillité. Une fois installée, la tour peut demeurer sans entretien au même endroit durant deux à trois ans.

Les plus récents