Loading...
Vie quotidienne

Pourquoi faut-il conserver les haies agricoles

Pourquoi faut-il conserver les haies agricoles

La science dit que plus un système agricole est riche en biodiversité, moins il est vulnérable aux ravageurs et aux infections. C'est pourquoi il n'est pas surprenant que des problèmes de plus en plus graves se produisent dans ce domaine ces dernières années, une période où l’agriculture tend à se moderniser et à mettre les bienfaits de la nature de côté. Parmi les solutions entendues comme efficaces, il y a la conservation et l’implantation de haies. Voici les points essentiels !

Les haies : pourquoi faut-il les considérer ?

Les haies, naturelles ou plantées, font partie du paysage en bordure de prairies et des champs agricoles. Elles sont un réservoir de plantes indigènes et servent de refuge pour la faune sauvage qui apporte également son lot d’avantages importants à l'agriculture. Leur rôle environnemental dans le cadre de la protection des cultures a été longtemps reconnu. Les haies ont un rôle environnemental, tel dans le cadre de la protection des cultures. Elles jouent également un rôle important dans la fragmentation des espaces cultivés et des grandes zones de monoculture. Sa mise en œuvre contribue à améliorer dans une certaine mesure les carences de l’environnement agricole. Cependant, son utilisation ou sa manipulation intentionnelle en vue d’augmenter les populations d’insectes auxiliaires est une préoccupation récente. Cette orientation fait partie de l'évolution des concepts de lutte contre les organismes nuisibles et l’utilisation de pesticides, vers le contrôle ou la production intégrée. Des concepts qui contraignent également l’agriculteur à se munir d’un engin d’entretien tel qu’une épareuse munie d’un couteau de broyeur pour bien entretenir les haies agricoles convenablement afin de contribuer à leur durabilité.

Un système agricole en dérision : pour quelles raisons ?

Le fait est que plus un système d’agriculture est simple, plus il est vulnérable et sujet au déséquilibre. Par contre, plus il y a de biodiversité, plus il est stable et productif. Pour cette raison, la transformation du champ en un simple substrat pour produire de la nourriture pour l'homme à base de produits chimiques est un véritable désastre environnemental. De l'érosion des terres et à la perte de sols fertiles qui affectent une grande partie des terres agricoles, s'ajoutent le compactage du sol et la réduction de sa capacité à retenir et infiltrer les eaux pluviales, ainsi qu'à la baisse drastique de la biodiversité, qui met l'ensemble du système en danger. La désertification induite par de mauvaises pratiques agricoles et le changement climatique local contribue à exacerber les effets du changement climatique mondial.

Quels sont les avantages dans la mise en place de haies agricoles ?

Actuellement, l’agriculture fait face à certains problèmes importants. Parmi ces handicaps, on peut noter le manque de connectivité et de zones adéquates pour la survie de la faune (manque de zones de refuge, de nourriture, de reproduction…). Il y a également la faible productivité des sols due à plusieurs facteurs (changement climatique, dépendance totale aux engrais/herbicides, érosion…). L'implantation de haies agricoles peut être une solution à ces problèmes. D'une part, les haies agricoles sont capables d'augmenter la connectivité des cultures en les reliant aux différents espaces verts environnants. Ensuite, elles permettent aussi de créer des zones adaptées à de nombreux animaux utiles pour les terrains. Concernant le sol, les haies protègent également le sol de l'érosion, augmentent la matière organique et améliorent les conditions d'humidité sur le territoire. Cela va alors augmenter automatiquement la disponibilité de l'eau pour les cultures. Cette pratique est de plus en plus courante en agriculture biologique.

Comment mettre en place des haies convenablement ?

Pour une mise en œuvre réussie de cette mesure de gestion agricole en exploitant les avantages mis à disposition par les haies, il est important que les plantes destinées à former ces haies soient des espèces autochtones et capables de bien s’adapter au sol concerné, et au climat qui conditionne la région. De cette manière, la connectivité sera beaucoup plus efficace, éliminant les problèmes liés à l'établissement de plantes exotiques et nuisibles. En raison des grands problèmes auxquels nous devons faire face en raison du changement climatique, l'adaptation des champs cultivés est l'un des points les plus importants à traiter. Il ne faut pas oublier qu’une grande partie de la population, mais de l’économie également, dépend directement ou indirectement des travaux agricoles.

Les plus récents